Les controverses - Réagissez !

Les systèmes métropolitains intégrés, leviers de développement territorial - Territoires 2040

Jacques
La métropolisation en cours depuis 40 ans s'accélèrent sans qu'une réflexion citoyenne.se soit déroulée. Cette recomposition territoriale favorise la concentration des activités économiques et des richesses. Faut-il absolument que 90% de la population vive en zone urbaine ? ou doit-on créer des zones d'équilibre, compatible avec un développement vraiment durable ?
filfrom13
Faut-il penser que démotropolisation et décroissance sont liées ? Entasser ou disperser la population ont-ils des influences réelles sur la croissance et l'emploi ? Pourquoi le télétravail est-il abandonné ? Pourquoi le travail en forêt n'est pas plus valorisé dans une région aussi verte que la nôtre ?
fourmillière
tous entassés a meme endroit avec des routes priviligées reliant d'autres fourmillières voila un beau systheme mais moi j'aime vivre a l'ecart de ça ou devrais je aller quand ma vie sera invivable aupres de l'autoroute et du rail?
gus
Limiter l'expansion des grandes villes mais surtout faire que les habitants puissent vivre, habiter , travailler et avoir des loisirs dans la proximité. Il faut des grandes métropoles, toutes les grandes régions ont des métropoles qui tirent leur région, qui sont attractives, qui sont des lieux de décision et rassemblent des sièges sociaux. Il nous faut voir les exemples qui marchent et attirent, que ce soit le Grand Lyon ou même Lille Métropole qui rassemblent toutes les villes et communes, qui mettent en commun des moyens et permettent la mutualisation des moyens et aussi une coordination des politiques et aussi la solidarité entre les territoires, les villes et les quartiers, les lieux d'habitation et les zones d'activités. La ville centre doit être renforcée et Marseille doit l'être. La Métropole de Marseille c'est bien sûr un territoire de Fos à Aubagne et Aix.

Réagissez en remplissant le formulaire ci-dessous...

Quelles métropoles et quelle gouvernance des métropoles françaises à l’horizon 2040 ?

 
Soyez le premier à intervenir en remplissant le formulaire ci-dessous !

Réagissez en remplissant le formulaire ci-dessous...

Métropole et systèmes métropolitains

Métropolisation à NICE

Animation par Georges MATTERA

Programme

14h 00 Accueil

14h15 Ouverture du Rv du SRADDT
Cécile HELLE, Vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Patrick ALLEMAND 1° Vice Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

14h15 – 15h30 Les systèmes métropolitains intégrés, leviers de développement territorial - Territoires 2040

Les métropoles constituent une porte d’entrée de la France particulièrement intéressante explorée par Michel Lussault dans le cadre de la démarche animée par la DATAR. Michel Lussault, part du postulat qu’il existe des métropoles, comprises comme des systèmes territoriaux qui fonctionnent dans un rapport spécifique au monde, ainsi qu’un processus de métropolisation, qui détermine leur évolution. La métropole française, aujourd’hui, est à la fois multipolaire, mobilitaire et fragmentée. On constate une tension apparemment paradoxale entre ces trois notions. Comment un espace urbain qui se conçoit et qui se promeut comme un espace de la circulation généralisée, se constitue-t-il en même temps comme un espace de la séparation et de la fragmentation ? Quelles sont les dynamiques à l’oeuvre sur le territoire métropolisé ? Dans quelle mesure les systèmes métropolitains intégrés sont-ils aujourd’hui un levier de développement territorial ?

Michel LUSSAULT- géographe, professeur à l’université de Lyon (Ecole Normale Supérieure de Lyon), membre du laboratoire de recherche Environnements, villes, sociétés (UMR 5600 CNRS/Université de Lyon).

15h45 - 16h 45 Quelles métropoles et quelle gouvernance des métropoles françaises à l’horizon 2040 ?

« La “métropole” n’est-elle qu’un mot ? » En effet, si le vocable s’est répandu dans le discours des acteurs des politiques territoriales, l’accord sur ce qu’il recouvre précisément est loin d’avoir été atteint. Comme l’indique Michel Bassand, les usages fidèles au sens étymologique du terme, se référant à l’idée de ville mère rayonnant culturellement sur des périphéries soumises, n’ont plus guère cours. Par ailleurs, la banalisation du terme contredit l’idée classique selon laquelle la métropole est rarissime, du fait de sa taille mais également des pouvoirs qu’elle concentre et qu’elle exerce. C’est bien d’ailleurs un des enjeux qu’aborde ici Gilles Pinson : comment gouverner les grands territoires ? Avec quelles institutions, quels instruments ? Faut-il parler de gouvernement ou de gouvernance métropolitaine ? Pour quels effets socio-spatiaux et politiques ? Autant de questions envisagées à travers les scenarii construits par la DATAR dans le cadre des travaux de Territoires 2040, ici exposés.

Gilles PINSON – politiste, professeur à l’université de Lyon (Sciences Po Lyon) laboratoire transdisciplinaire Triangle.

16h45-17h00 Conclusion Hervé GUERERRA Conseiller régional délégué au SRADDT